Le sonneur à ventre jaune

LE SONNEUR À VENTRE JAUNE (BOMBINA VARIEGATA)

sonneur à ventre jaune

Parmi les espèces les plus menacées de France,le crapaud sonneur à ventre jaune fait l'objet d'un plan national où il fait l'objet d'un suivi très attentif. Il est donc très difficile à observer!

Ce petit amphibien, qui ne dépasse que rarement les 6 cm, mêle à la fois la discrétion par sa couleur dorsale terne rehaussée de petites épines noires, et la coloration jaune et noire de son ventre synonyme de toxicité.La forme de sa pupille en forme de cœur, unique chez les amphibiens autochtones de France métropolitaine, est un autre critère de reconnaissance aisée.

Il se nourrit principalement d'arthropodes (diptères, coléoptères, araignées...) et de mollusques gastéropodes. Dans la nature, l'espérance de vie moyenne serait d'une dizaine d'années mais des sonneurs de plus de 15 ans ont déjà été capturés (au moins 26 ans en captivité). C'est un atout indéniable dans la stratégie de conservation de l'espèce. La maturité sexuelle est atteinte vers 2-3 ans. Le mâle appelle les femelles avec son chant. Sa reproduction s'étale en moyenne d'avril à octobre avec une préférence en mai/juin. La femelle dispose ses œufs de manière fractionnée, en petits chapelets. Le Sonneur à ventre jaune utilise différents types de zones aquatiques pour sa reproduction qui  peuvent être des ornières créées par des véhicules, des vasques et flaques d'eau, des fossés, des mares, des zones de source, des petits ruisseaux ou torrents, etc.
Son habitat terrestre, où il passe une grande partie de sa vie est assez peu connu. Il semblerait qu'il utilise les galeries de micromammifères ou les anfractuosités du sol dans un rayon de plusieurs dizaines de mètre autour de sa zone de reproduction.