Pêche au toc, soyons léger!

Cette pratique de la pêche ancestrale, économique et abordable à tous, subie elle aussi un effet de mode, un matériel encombrant, des tarifs qui commencent à grimper, une technicité importante qui peut dérouter les débutants et certains chevronnés de toc.

Pourtant, rien de plus simple que de pêcher au toc, quelques hameçons, une poignée de plombs, du nylon et des appâts, avec, bien évidemment une canne et un moulinet ! C’est ce que nous utilisons pour pêcher la truite au toc. En partant de ce constat, quel sont nos besoins réel en matériel ? Essayons de passer en revue ce dont nous devons disposer au bord de l’eau.

matériel pour le toc
  • Des hameçons, à choisir en fonction de vos appâts (vers, teignes, larves)
  • Les appâts (au moins deux en plus des nymphes)
  • Des plombs, couramment du 9 au 3 dans une boite distributrice
  • Quelques émerillons barils
  • Des guides fil
  • Des nymphes
  • Du nylon pour bas de ligne
  • Un petit chiffon

C’est tout ce dont nous avons besoin pour pêcher, il reste donc à ranger tout ce matériel de façon optimale.

Pour le chiffon, rien de plus simple, un petit mousqueton passer dans la ceinture fera parfaitement l’affaire, il sera de plus très accessible.
La bobine de nylon pour bas de ligne se rangera sans difficultés dans une poche de votre pantalon.

boite de rangement étanche

Pour le reste du petit matériel, j’ai opté pour une boîte étanche avec plusieurs compartiments, vous en trouverez à tous les prix, depuis1.5€ !
L’avantage est de tout pouvoir stocker au même endroit, avec un accès facile et rapide, en prenant soin par exemple de ranger les plombs du même côté dans les compartiments, la mienne possède deux fois trois cases, ce qui me permet de ranger la totalité des plombs, 9/8/7 sur une ouverture et 6/5/4 sur l’autre. La deuxième face de la boite accueille les hameçons dans trois compartiments, les nymphes dans deux autres et enfin quelques guide fil et émerillon dans le dernier. J’ai tout de même ajouté, avec de vilains scotchs jaunes, quelques épaisseurs pour plaquer correctement les trappes des compartiments, quilaissent parfois s’échapper un hameçon dans le compartiment voisin...


 Il reste à la mettre autour du cou, avec le sac à appâts qui contient vers et teignes, qui peuvent être mis dans des boites qui s'accrochent à la ceinture, ce qui est très pratique aussi.


Une fois tout cela sur vous, votre partie de pêche sera bien agréable par le faible encombrement de l’ensemble et son poids minimaliste!
Bien sûr, cet équipement est valable pour les pêches de deux ou trois heures, ne nécessitant ni pause casse-croûte ni autre vêtement !

Bonne pêche en étant léger!

Le Pétsu