Montage hameçon : comment monter un hameçon ?

La pêche aux poissons est l’un des plus beaux loisirs à vivre en famille, entre amis ou même en solo. Toutefois, une telle activité requiert aussi un certain savoir-faire. Même si vous n’êtes pas un pêcheur professionnel, il vous sera nécessaire de vous accoutumer un peu aux us et pratiques de la pêche. C’est le cas surtout des procédés à connaître pour monter un hameçon. Ce qui est la base pour une pêche heureuse et fructueuse ! Dès lors, vous demandez-vous comment faire pour monter un hameçon ? Ce guide complet vous donne toutes les astuces à connaître pour un bon montage hameçon.

Pourquoi choisir de monter un hameçon personnellement ?

A vrai dire, il est possible pour les non-initiés aux techniques pointues de la pêche d’acheter directement en magasin des hameçons déjà montés. Cependant, il est bien plus gratifiant de les monter vous-même. Par ailleurs, vous pourrez choisir le bon diamètre du fil, l’appât approprié, le fluorocarbone et tous les accessoires nécessaires pour la réalisation de votre montage hameçon.

Enfin, monter soi-même ses hameçons, vous permettra de les adapter en fonction des zones où vous pêcher (eau douche ou en mer). Ce sera aussi l’occasion de personnaliser l’hameçon en fonction de la prise souhaitée (dorade, carpe, etc.).

Comment faire pour bien monter un hameçon ?

Il existe plusieurs techniques à connaître selon la prise que vous comptez faire. Il est clair alors que la bonne méthode pour attraper une dorade ne sera pas forcément la meilleure pour appâter une carpe. Toujours est-il que pour n’importe quelle prise, il est primordial de faire un nœud incassable. Voici quelques astuces à connaître pour les grandes prises…

Comment réaliser un nœud hameçon ?

comment monter un hameconLa réalisation d’un nœud hameçon est l’une des tâches les plus complexes. Pour autant, il est incontournable pour avoir un hameçon de qualité. Pour vous aider à y voir clair, nous allons procéder en différentes étapes…

En premier, commencez par prendre votre hameçon par la main gauche au niveau de la palette puis pontez-le vers le bas. Il faut ensuite compter un dépassement de 20 cm de la pointe du bas de ligne, après l’avoir placé le long de la hampe.

Ensuite, vous faites une grande boucle tout en revenant vers le long de la hampe. Cette fois-ci, la pointe du bas ne devra dépasser que de 2 cm.

Abordons maintenant l’étape la plus difficile ! Il faut désormais former le nœud de hameçon en gardant le côté gauche de la grande boucle bien serrée. Puis, vous prenez le côté droit de la boucle pour exécuter un à deux tours autour de la hampe ainsi que du petit brin.

Enfin, pour terminer le nœud de l’hameçon, gardez toujours la partie gauche bouclée. Il ne vous reste plus qu’à entourer l’hameçon avec la partie droite de votre grande boucle. S’agissant du nombre de tours nécessaires, tout dépendra de l’hameçon que vous montez mais aussi de la longueur du fil. Toujours est-il que le nombre de tours sera probablement compris entre 4 et 12 (tours). Voilà le nœud est alors terminé ! A noter que cette technique s’adapte à presque tous les types d’hameçon.

Comment faire un montage hameçon dorade ?

La dorade est l’un des poissons les plus difficiles à attirer dans vos filets. C’est la raison pour laquelle la technique du montage d’hameçon pour dorade est particulièrement pointue. Pour le réaliser à merveille, vous aurez avant tout besoin des accessoires suivants :

  • Pochettes d’hameçons 4 en 1
  • Fluorocarbone (22 à 28/100 avec une longueur de 100 à 150 mètres).
  • Plombs d’olives percés
  • Pochettes de merles moles
  • Pochettes d’agrafes (avec rolling).

Pour le montage de votre hameçon dorade, commencez par enfiler le plomb olive déjà percé directement sur le corps de ligne. Ensuite, incrustez vos perles moles à l’intérieur du plomb. L’objectif est d’amortir que les chocs qui pourraient découler entre le plomb et le nœud de votre hameçon. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser au minimum deux perles molles.

Le nœud à réaliser pour un hameçon dorade est plutôt facile à effectuer car il s’agit d’un nœud de pendu. Pour le mettre en pratique, débutez par passer le moulinet au niveau de l’œillet et laissez-le suspendre en bas. Puis, réalisez 5 à 7 tours à l’intérieur de la boucle tout en partant du côté des agrafes. Ensuite, tirez sur le brin libre afin de résorber la boucle.

Enfin, faites coulisser votre nœud de sorte qu’il rencontre à nouveau les agrafes. Il ne vous reste plus qu’à tirer le brin libre en bas pour encore bien serrer le nœud. Voilà, vous savez désormais presque tout sur les meilleures astuces pour monter un hameçon. N’hésitez surtout pas à nous faire part de vos difficultés ou de vos ressentis après avoir testé ces techniques en commentaire de cet article !

Montage d’un hameçon à oeillet en vidéo