Montage d'un vairon sur une godille

La pêche au vairon manié nécessite l'emploi d'une monture, afin de proposer à la truite un appât mort aussi réaliste que s'il ne l'était pas.

Le nombre et le choix des montures dans le commerce est vaste, et a chaque région sa préférence sur un ou deux modèles spécifiques, en fonction des cours d'eau à prospecter, de leurs physionomie et de leurs débits respectifs.

Étant pur Haut-Marnais, région Champagne-Ardenne, ou les rivières de plaines sont en général larges et rapides, je vais m'efforcer de vous expliquer comment monter un vairon sur une "godille" qui est une des montures les plus utilisés dans ce département (52).

Le matériel:

il est simple, la monture et un triple!

modèle classique avec un petit hameçon servant à maintenir le vairon en place une fois piqué dans la tête de ce dernier, il existe bien d'autres modèles , personnellement je les fabrique moi même , si vous êtes un peu bricoleur il n'est point difficile de se fabriquer un petit moule et de les couler soit même , alors dans ce cas le cout devient pratiquement nul , ce qui a l'heure actuelle n'est pas négligeable , vue le cout d'une cuillère ou d'un p-n .

Avant de voir comment monter le vairon, il faut savoir que la godille sert à faire nager le vairon, c'est primordial, le petit disque en plexiglas donnant une nage ondulante au vairon, le montage devra être fait de façon à respecter cette clause, sous peine de rebouter les jolies tachetées de vos rivières.

Cette technique est très proche de la pêche à la cuillère, les lancers se ressemblent, et les zones de prospections à peu prés identiques, par contre elle permet d'atteindre des postes ou la cuillère raccrocherais inévitablement, le fond par exemple, il est très facile de faire rouler et rebondir cette monture sans que celle ci ne s'y accroche, vous découvrirez les avantages en prenant de l'assurance et en pratiquant.

Un moulinet classique avec un bon ratio et un frein de qualité garnie d'un nylon en 18/100 éme , fluo ou translucide , fera l'affaire , perso. je monte ma monture direct sur le corps de ligne mais rien ne vous empêche de garnir votre moulinet en 22/100 éme , et de faire un bas de ligne en 18/100 éme , le montage sera identique , le ratio élevé sera plus pratique pour faire descendre votre vairon a la même vitesse qu'une veine de courant rapide , imitant ainsi le poissonnet emporté par les flots tandis que le frein de qualité bien réglé vous assurera de jolis combats .

Le montage du vairon sur la godille

Donc, faites passer le nylon dans le trou de la godille, et le récupérer à l'autre bout., ensuite former une boucle à la pointe du nylon , cette boucle va vous servir pour faire traverser le nylon à travers le corps du vairon , puis de fixer votre triple , cette boucle a toute son importance , en effet c'est elle qui donnera sa consistance et sa façon de nager a votre vairon , je vous expliquerais un peu plus loin.
Pour faire cette boucle je procède ainsi , faites revenir la pointe du nylon sur une dizaine de cm parallèlement a lui même , puis faites un nœud simple pour former une boucle d'a peine 15 mm sans le serrer, couper l'excédent en laissant 1 bon cm , de ce fait si vous tirez sur ce petit bout de fil la boucle se resserre . cela vous sera utile pour régler la longueur finale du montage, important, cela ne doit être fait que sur une toute petite longueur, à peine 10 mm et seulement si cela est nécessaire car cela forme un point de rupture sur le nylon.

Maintenant , vous allez faire passer le nylon dans le corps du vairon , servez vous d'une aiguille à locher , pour moi un petit brun d'herbe trouvé a mes pieds suffit , pourvu qu'il soit assez rigide , bloqué la petite boucle au bout du brin d'herbe/ ou passé la boucle dans le chat de l'aiguille , introduisez l'aiguille dans la bouche du vairon et faite la ressortir par l'anus , avant tout vous aurez pris soin de tuer le vairon , cela va de soit , récupérez le fil ,
voila , maintenant vous pouvez fixer votre triple , pour la taille de ce dernier c a vous de voir , un n: 8 a 10 est un bon compromis , pour fixer le triple , faites passer la boucle dans l'anneau du triple puis faites passer une a une les trois branches de ce dernier , tiré sur le nylon , pour détaché le triple et changer de vairon il vous suffit de faire l'inverse sans avoir a couper le fil .

faites rentrer la monture dans la bouche du vairon , enfoncez l'hameçon dans sa tête obliquement , sinon vous allez pointer la pointe de l'hameçon dans le plomb de la godille ,

maintenant tirez sur le nylon jusqu'a ce que la tige du triple disparaisse dans son anus ,si le fait de tirer sur le nylon ne cintre pas le vairon ( le nœud de la boucle doit faire office de butté) et que le triple ne pend pas dans le vide , une fois cela fait , votre montage est terminé .

le plus compliqué dans ce montage , est qu'il faut bien respecter la longueur de la boucle par rapport a la longueur du vairon , une fois que vous aurez bien compris cela , ce sera un jeu d'enfant de changer ou de monter un vairon , "longueur du vairon " = longueur de la godille + longueur de la boucle + longueur de la tige du triple , si le nœud de la boucle passe à travers le trou de la godille et qu'il ne fait plus son boulot de butée , placer simplement un petit plomb sur le nylon entre le trou de la godille et le nœud de la boucle. Sur ce dessin, il suffit de tirer sur le nylon pour que le nœud de la boucle vienne se mettre en butée contre le plomb, la tige du triple rentre dans l'anus, ainsi ne dépasse que les trois branches de ce dernier.

Il ne vous reste plus qu'a pêcher.

fabdep