Les différentes zones de la source à l'embouchure

Les deux grands groupes

La zonation piscicole la plus connue est celle de M. Huet (1949), fondée sur la pente et la largeur. Elle distingue, en partant de la source, des zones à truite, à ombre, à barbeau et à brème. J. Verneaux(1973) a nuancé cette approche en introduisant d'autres paramètres, comme la température et la profondeur.
Les cours d'eau présentes en général une physionomie différente en fonction de leur altitude, de la pente et de leur débit. De la source à l'embouchure, on peut s'accorder à dire qu'il existe quatre zones distinctes réparties en deux groupes, celui des Salmonidés et celui des Cyprinidés.

Le domaine des Salmonidés

C'est la partie supérieure des cours d'eau ou truites, saumons et ombres se tiennent. Cette partie se divise en deux, le crénon et le rhithron, se sont des eaux bien oxygénées et assez rapides ou vivent des organismes adaptés à ce courant qui supportent très mal les différences de qualité d'eau, ce sont les espèces rhéophiles.

Le crénon est plus particulièrement la zone des sources, des eaux de suintement ou de résurgence, les organismes qui vivent dans cette zone ne supporte pas les différences de qualité d'eau, se qui s'explique par la qualité constante des eaux de sources, et ce bien sur si aucune intervention humaine ne viens perturber le milieu….Cette zone est souvent étendue aux zones torrentielles de la partie supérieur du crénon, c'est la zone à truite ou seule celle-ci est présente. La température de l'eau est comprise entre 4 et 12 degrés. Seule les mousses tapissent le fond.

Le rhithron est la partie supérieure des cours d'eau, le courant assez vif, la température fraîche et la bonne oxygénation en font une zone propice au développement des salmonidés. La pente est généralement supérieure à 2pour1000.C'est la zone à truites et ombres (vandoises pour les régions ou l'ombre n'existe pas), néanmoins quelques cyprinidés viennent coloniser ce milieu, tels que vairon, chevaine, hotu etc… La température de l'eau est comprise entre 8 et 18 degrés, les premières plantes immergées font leur apparition. A noter que le hotu est un poisson indésirable importé des pays de l'est. L'ombre quand à lui est en cour d'introduction dans l'ouest de la France pour satisfaire quelques pêcheurs .....il occupe ainsi la niche écologique de la vandoise.

Le domaine des Cyprinidés

C'est la partie la plus lente , elle se divise en deux partie, le potamon et l'estuaire

Le potamon est la zone ou les courants sont lents, c'est la zone à barbeaux et à brèmes. La température est comprise entre 12 et 20 degrés, les plantes rivulaires, immergées et submergées sont très présentes.
L'estuaire est la zone tampon entre eau douce et eau salée, elle est très riche et on rencontre les poissons migrateurs venant se reproduire en eau douce.

En résumé...