Le toc vairon.

Depuis de nombreuses années, nous privilégions les ruisseaux de montagne, les petits torrents, afin de pêcher dans des endroits encore sauvages, où les truites possèdent des robes magnifiques. Pêchant au toc, au vairon manié, dans les moyennes et grandes rivières, il nous est apparu intéressant de combiner ces 2 techniques dans nos petits cours d'eau montagneux.
Comment vont réagir ces truites sauvages, face à des vairons qui ne sont pas présents dans le milieu, comment pêcher dans à une végétation abondante, au travers des buissons, des ronces, quel matériel utiliser… ?

Nous avons gardé l'esprit " tocqueur " dans le Toc-Vairon, la main gauche donne toujours la sensibilité des touches, mais ici avec beaucoup plus de vivacité.
En effet l'attaque est plus franche car on joue sur deux tableaux avec cette technique, l'agressivité de la truite lorsque l'on pêche proche de son habitat, la faim, le rapport énergétique d'un vairon étant très intéressant pour la truite.
L'action de pêche varie selon les postes, elle combine dérives lentes avec peu d'animation comme serait la pêche au toc avec un ver, la dandine avec une animation sous la canne le long des rochers et fonds d'eau… Elle se fait comme au toc en petite rivière, principalement en amont, l'approche étant toujours un élément essentiel. Les lancers sont cours et précis, la longueur de fil nécessaire est la même que la pêche au toc en petite rivière, il est rare d'utiliser des lancers avec le pick-up du moulinet ouvert. Les cannes employées sont à fil intérieur, action de pointe, afin de bien pêcher les endroits encombrés, de passer sous les branches ou autres obstacles sans se coincer le fil par mégarde.

La pêche au Toc-Vairon permet de toucher des truites de tailles intéressantes, souvent les plus belles du secteur. Nous utilisons le plus souvent le montage godille à tête plombée, il a l'avantage de moins détériorer le vairon lors des prises et permet de pêcher plus longtemps avec le même. Lorsqu'une truite est capturée, elle se prend par le triple, le montage avec le vairon remonte le long du bas de ligne presque intact. 5 à 6 vairons suffisent pour une partie de pêche, placés vivants dans petit bocal ou petit seau à vairons que l'on trouve dans le commerce.

N'hésitez pas à essayer cette technique dans les secteurs que vous privilégiez au Toc classique, vous serez agréablement surpris.

L.D.C