Impact des types de sol sur les rivières à truite.

Comment les roches peuvent-elles influer sur la croissance et la taille des truites ? Ces deux notions peuvent sembler sans lien mais ce n'est pas le cas. N'avez-vous pas remarqué que les truites grandissent plus vite dans les ruisseaux calcaires ?
Ceci est dû à différentes choses que je vais tenter d'expliquer ici en commençant par les caractéristiques des sols.

    Le sol est lieu d’échanges entre différents minéraux. Ces échanges se font au niveau des complexes argilo-humiques et de la solution du sol.
    L’argile est constituée de feuillets microscopiques superposés susceptibles d’accueillir les molécules d’eau et de fixer plus ou moins fortement les éléments minéraux. L’argile peut être considérée comme le garde-manger du sol. L’argile fixée avec l’humus forme un complexe qui augmente la stabilité du sol et en favorise une bonne structure.
    La solution du sol est constituée d’eau et des éléments minéraux en solution, situés entre les complexes argilo-humiques.
    Il existe un équilibre entre les ions (Na+) sodium, (K+) potassium, (Ca++) calcium et (Mg++) magnésium qui sont fixés sur le complexe argilo-humique et ceux qui sont en solution. Le ratio des cations présents sur la quantité maximum potentielle est appelé taux de saturation.
    Les ions (H+) hydrogène proviennent de différents échanges entre le sol et les êtres qui y vivent, principalement les plantes. Lorsqu’une racine absorbe des éléments minéraux de la solution du sol, elle rejette des ions H+ qui vont prendre la place des éléments minéraux fixés sur les particules du sol.
    Le complexe s’acidifie et la solution du sol s’enrichit en minéraux qui deviennent alors assimilables par les plantes. Cette acidification est compensée par une altération de la roche-mère qui restitue au sol une partie des minéraux perdus. Si le sol est situé sur une roche-mère pauvre et acide comme le granite, la compensation du sol est faible, le sol s’acidifie et se dégrade. Alors que sur un substrat comme le calcaire, le sol s'enrichit en calcium qui maintient le complexe argilo-humique et neutralise le pH.

Le pH du sol est la mesure de la concentration en ions (H+) hydrogène de la solution du sol.
    Une échelle de pH a été crée à partir de différentes concentrations, variant de 0 à 14. La solution est acide pour un pH compris entre 0 et 7, elle est neutre pour un pH de 7 et elle est basique pour un pH entre 7 et 14.
    Notez que le pH est le logarithme inverse de la concentration en ions H+, donc lorsque le pH varie de 1 unité, l’acidité correspondante devient 10 fois plus grande. Le pH d’un sol se mesure en mélangeant de la terre à de l’eau distillée. Cette mesure donne donc une idée de l’acidité de la solution du sol.

Ces ions H+ responsables de la diminution du pH peuvent être lessivés par les eaux de pluie et entraînés vers les rivières, diminuant ainsi leur pH. Ceci n'est pas sans conséquence, en effet le pH a une forte influence sur la microfaune comme les micros champignons et les invertébrés. En effet à pH faible, c'est à dire inférieur à 7, on note une forte diminution de ces espèces qui jouent un rôle majeur dans la décomposition de la matière organique végétale (feuilles mortes, bois etc...) qui est la base de la chaîne alimentaire des ruisseaux.


Ce graphique montre l'incidence du pH de l'eau sur la diversité des espèces d'invertébrés peuplant les cours d'eau.
On note ici une forte corrélation entre ces deux données.
Cette diminution du nombre d'espèce, s'accompagne d'une réduction de la densité d'individu et donc de la biomasse des proies potentielles de la truite.
A la diminution de la quantité de proie disponible, s'ajoute le fait qu'un pH faible induit la solubilisation des ions Al3+ provenant des hydroxydes d'aluminium suivant cette équation :
Al(OH)3 + 3 H+ ---------> Al3+ + 3 H2O
            Ces ions provenant des argiles du sol deviennent solubles lorsque le pH est inférieur à 5,5 et peuvent se retrouver dans les rivières où ils induisent une toxicité aluminique qui est néfaste à la plupart des être vivants.

Effet du pH et donc de la concentration en aluminium sur le peuplement en truites de certains ruisseau.
            La composition géologique, par le biais de son effet sur le pH, a donc bien une incidence sur la croissance des truites mais cela peut être atténué ou amplifié par d'autres facteurs comme l'âge du sol, le couvert végétal, et l'activité anthropique.
Yohan Naille.