PLASTRON HERITAGE EAUX VIVES

PrécédentPage 1 sur 28

Plastron HERITAGE Eaux Vives Pezon et Michel

Plastron heritage eaux vives Pezon et Michel

Début juin dernier, TER me propose un plastron pour la pêche au toc et au leurre, j’accepte volontiers. Le lendemain, je pars prospecter une rivière et c’est là que je me rends compte de la praticité de cet accessoire.
 
En effet, ces grandes poches permettent de ranger de nombreuses boites de leurres, de teignes, etc… Les bandes de tissu élastique permettent de coincer ciseaux, petites pochettes d’hameçons, boites de plombs et autres !
La coque en elle même est rigide et résiste à l’eau s’il pleut notamment. Ce plastron est composé de deux grosses poches, ventrale et dorsale, elles même sont rattachées par un filet, s’appuyant sur les épaules, en plastique permettant une bonne aération. Au niveau de la nuque se trouve une attache permettant de fixer une épuisette. Pour une meilleure tenue, les deux poches peuvent se rattacher au niveau de la taille avec des fermoirs clips pastiques et peuvent s’ajuster à l’aide de sangles.
 
LA POCHE AVANT :
C’est la plus grande des deux. Elle est séparée par une cloison assez rigide sur laquelle se trouvent des petites poches en filet et des bandes de tissu élastique.
Un compartiment peut accueillir : 1 boîte de 16x10 cm, une boîte de 9x6 cm et autres pochettes plastiques variées ; tout du moins voilà comment j’ai chargé le mien.
La poche est fermée par une grosse fermeture éclair avec deux zips.
 
LA POCHE ARRIERE :
Plus petite que la précédente, elle me sert tout autant. Elle est dotée d’un compartiment unique, sans pochette à l’intérieur, mais sa simplicité n’est pas pour déplaire. Elle est un peu la poche «fourre tout » pour tous les accessoires secondaires comme une bobine, un couteau, un portable, des lunettes etc…
La fermeture est la même que la poche avant.

truite au PN

LA PêCHE AVEC CE PLASTRON :
Il permet d’accueillir du matériel de deux pêches en particulier que sont la pêche au toc et au leurre. Il s’emploie dans tous les milieux : étangs pour la pêche du Black Bass, rivières pour la pêche de la truite, lacs de montagne, mer etc…
Sa couleur naturelle se camoufle bien dans le paysage et permet de rester discret lors de l’approche d’une rivière.
Léger par défaut, il est très peu encombrant et très peu gênant lors du lancer. Grâce à son système de sangles latérales réglables, il permet d’être bien collé au corps et de ne pas bouger dans tous les sens.
 
Merci TER et merci Pezon Michel !!!

TOM.

pezon et michel heritage
dorade et plastron heritage
PrécédentPage 1 sur 28